smith robert

Robert F. Smith mécène noir américain. Ce dimanche 19 mai 2019, cérémonie de remise de diplômes à l’université américaine de Morehouse à Atlanta, en Géorgie (Etats-Unis). Nombre d' étudiants de cet établissement, créé en 1867, afin d’offrir une éducation supérieure aux Africains-Américains, s’apprêtent à commencer dans la vie, pleins d’espoir, mais croulant sous les dettes accumulées pour financer leurs études. Les 396 étudiants diplômés apprennent qu’ils n’avaient plus à se soucier de leur prêt étudiant.Robert F. Smith, un milliardaire dont la fortune est estimée à 4,4 milliards de dollars (Que Dieu accroisse davantage sa fortune !), est venu leur annoncé qu’il allait prendre en charge la totalité des dettes étudiantes de la promotion 2019. Cela représente une quarantaine de millions de dollars en tout.
« Ma famille va créer une bourse pour effacer vos prêts étudiants », a dit M. Smith aux étudiants de cette université , lors d’un discours. « Ceci est ma promotion », a ajouté l’homme d’affaires, qui se trouvait à la cérémonie pour recevoir un diplôme honorifique. « Je sais que ma promotion perpétuera » cette action et aidera à améliorer les vies d’autres Noirs américains, a-t-il lancé.

This Sunday, may 19, 2019, graduation ceremony at the American University of Morehouse in Atlanta, Georgia (USA). Many students from this institution, created in 1867, to provide a higher education to African - Americans, are preparing to start life, hopeful, but crumbling under the accumulated debts to finance their studies.
The 396 graduate students learn that they no longer have to worry about their student loans. Robert Smith, a billionaire whose fortune is estimated at $ 4.4 billion (May God further increase his fortune !), has come to announce that he will take charges all the student debts of the 2019 promotion. That represents about forty million dollars in all.
"My family will create a scholarship to clear your student loans," told Smith to the students of this university during a speech. "This is my promotion," added the businessman, who was at the ceremony to receive an honorary degree. "I know that my promotion will perpetuate" this action and help improve the lives of other black Americans, he said.

Aux origines des Universités noires américaines. Par le principe de calomnie selon lequel “Kimbungu didi muan’andi, widi nsunga nkombo wu nukidi (L ‘hyène a dévoré son petit, parfumé de bouc)”, les Noirs Américains furent presque exclus des études universitaires.  Les enseignants noirs essuyaient une discrimination à l'embauche dans les universités nationales et fédérales. Pour réparer cette injustice, un vaste programme politique avait dû être établi par certaines personnalités de la communauté noire, par certains abolitionnistes de l’esclavage et surtout par les églises baptistes ou chrétiennes autonomes pour la construction des universités destinées à l’émancipation économique et sociale d’une l’élite dans la population noire aux Etats-unis. En 1880, des hommes politiques mundele du parti démocrate américain veulent conquérir l’électorat de la communauté noire pour gagner l’élection au Sénat à Montgomery, en Alabama. Ils se rapprochent d’un Africain Américain, Lewis Adams (1842-1905). Je vous le donne en mille : Lewis Adams est entré au paradis ! Au lieu de ne songer qu’à soi, Lewis Adams incorruptible, négocie sa condition de liberté pour promouvoir sa communauté. Il demande aux hommes politiques de la localité de financer la fondation d’une école normale pour les Afro-Américains à Tuskegee, à raison de US $ 2,000 par année. L’ «École Normale Negro à Tuskegee” avait été instituée au début de la législature de l’État en 1881. Dr Booker T Washington fut le premier directeur de cette École normale supérieure destinée à la formation des enseignants noirs à Tuskegee. Il fit appel à l’agronome George Washington Carver (1864-1943) pour diriger la recherche et la formation. D’autres institutions supérieures de formations et de recherches, d'autres universités assurant la promotion de la compétence communautaire prirent naissance : - 1881 : Spelman à Atlanta en Géorgie ; 1867 : Morehouse College à Atlanta en Georgie ; 1867 : Morgan college à Baltimore dans le Maryland ;1867 : Howard University à Washington D.C.; 1877 : Jackson en Mississipi ; 1898 : Langston university à Oklahoma ; 1868 : Hampton university en Virgine. Les prestigieuses universités américaines Harvard, Princeton, Ucla, etc, vont s'ouvrir aux Intellectuels noirs, enseignants et étudiants, sans préjugés de couleur. La lutte de classes entre intelllectuels noirs et blancs en Amérique va s'atténuer pour se substituer en une sorte d'émulation intellectuelle.

Robert F. Smith's speech at the 135th Commencement at Morehouse College