Matadi : malgré une opposition, l’Association confessionnelle Kintuadi Kia Bangunza érige un monument pour honorer Simon Kimbangu

Matadi : malgré une opposition, l’Association confessionnelle Kintuadi Kia Bangunza erige un monument pour honorer Simon Kimbangu

Malgré les menaces, l’Association confessionnelle Kintuadi Kia Bangunza(Ack) a réussi à ériger un monument en l’honneur de Simon Kimbangu Diatungunua à Nzululu  au mont Pic ambier dans la ville de Matadi. L’inauguration a eu lieu le samedi 2 juillet 2016.

Sur le mont Nzululu, le monument de Simon Kimbangu est dévoilé en présence des autorités politiques, ecclésiastiques et des fidèles de l’Ack. Ces derniers de blanc vêtus comme à l’accoutumée, visiblement heureux posent joyeux devant cette œuvre.

De 7,92 m de hauteur, il pèse 11 813 kgs. Son coût global s’élève à 34 651,57 $. ‘’L’érection du monument de notre sauveur Mfumu Kimbangu Diatungunua repose sur un financement acquis sur fond propre des cotisations des membres de l’Ack, tant de l’intérieur que de l’extérieur’’, se félicite Nsimba Panzu,le secrétaire général.

Opposition

Cependant pour ériger ce monument, l’Ack a fait face à une résistance. ’Nous avons connu des intimidations de tout genre, des menaces de guerre et de mort, nous avions subi des pressions énormes et nous étions même traités des profanateurs de la personnalité de Mfumu Kimbangu. Nous avons été victimes des campagnes d’intoxications, des dénigrements et des désinformations de la part de certaines organisations et des personnes haineuses’’, explique Panzu. Parmi ceux qui s’y opposaient ?:l’église kimbanguiste, selon une source. ‘’On érige un monument pour un mort alors que Kimbangu ne l’est pas. Il est vivant. Il est la réincarnation de l’actuel chef spirituel Simon Kimbangu Kiangani’’, défendait un d’entre eux.

En 2010,le gouverneur Mbatshi voulait ériger un monument en mémoire de Simon Kimbagu a la place Coca à Matadi. Les kimbanguistes avaient préféré une stelle. Mais pour l’ Ack, cet ouvrage revêt un caractère interpellateur. ‘’ Beaucoup de grands politiciens africains ont essayé de défendre l’Afrique mais, comme ils ne l’ont pas fait au nom de la spiritualité négro-africaine, ils étaient voués à l’échec. Que cela nous donne matière à réflexion. Pour que nous décollions, la condition sine qua non est de mettre Mfumu Kimbangu Diatungunua au premier plan et tout ira comme sur des roulettes’’, soutient Ntumua Menga, chef spirituel de l’Ack