Eume sene bat Balla Gaye 2 et l'acheve par 10... par Arenebi

 

Balla_Gaye_2_Eumeu_Sene-05-43-2015_08

Comment Balla Gaye 2 s'est-il retrouvé  à genoux à trois puis à quatre pattes, nkieti yandi ta yavula (comme s'il apprenait à marcher).  

Bien avant cette posture fatale, Balla Gaye 2 a attaqué par une entrée en jambes de l'intérieur pour faire chuter Eumeu Sene. Voici la photo de la prise (Hancher en bras dessus avec action de jambe) tentée par Balla Gaye 2 :

7648104-11821119

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   EUMEU SENE l'a stoppé dans son élan par une prise nommée en sérère O RAK, un croc en jambes de l'intérieur    :

" Les deux combattants sont dès lors en situation instable, risquant de basculer ensemble sur un côté, ou l'un sur l'autre " (R. Ndiaye, Malang Sène, La lutte, BLD éditions, Dakar, 2007, p. 22).

L'autre jambe de Eume Sene lui a servi d'appui ; Balla Gaye 2 déséquilibré est tombé le premier en position trois pattes puis quatre pattes. La distance rompue, le combat corps à corps continue. Eumeu Sene l'avait ceinturé  autour du tronc comme un cavalier sur son cheval. Partant de cette posture Balla Gaye 2 était paralysé. Le bras droit libre, Eumeu Sene a quadruplé les coups de poing sur le visage de Balla Gaye 2.  Ainsi les arbitres ont vite arrêté le combat devenu inégal, donnant la victoire à Eumeu Sene. 

Dans un ouvrage rédigé par Fréderic Rubio , Manuel de lutte africaine (Décembre 1993, Dakar, page 16) et illustré par Assane Dione, on peut rapprocher les avant derniers moments (Hancher en bras dessus avec action de jambe) du combat Balla Gaye 2 Eumeu Sene  décrits sur cette page.  

lutte

 Positions. A qui de droit. La boxe est la boxe. La lutte est la lutte. Il ne faut pas mélanger la lutte et la boxe. J'ai eu mal au coeur de voir Balla Gaye 2 recevoir des coups de poing inutiles, alors qu'il était encore en capacité de continuer de lutter. Même quand il a perdu contre Bombardier, il était encore en pleine forme et le combat a été arrêté. C'est injuste ! Il faut que le ministère des sports au Sénégal et le CNG légifèrent. La lutte sénégalaise « làmb » en wolof est un sport où deux mbër (du verbe bëre, signifiant lutter), s'affrontent selon des règles et des techniques précises codifiées depuis des siècles par les Wolofs (voir sur ce site Mangome Seck). Dans le làmb, les coups de poings n'existent pas. La lutte sénégalaise doit supprimer la frappe  et garder sa tradition de làmb. J'ai parlé.