sa thies21

 

malick-niang-ndakaru

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fini le temps des complexes où l'émancipation économique et sociale participait d'une aliénation des traditions culturelles. L'économie politique moderne s'est adaptée à l'anthropologie africaine. La lutte sénégalaise avec frappe nourrit ses lutteurs et ses derniers sont à la hauteur de leur profession. Ils l'exercent avec dignité et fierté.
Fête du travail premier Mai 2013 au stade Demba Diop de Dakar au Sénégal deux invaincus de la lutte sénégalaise vont se mesurer. Il s'agit d'une nouvelle génération qui tente sa chance dans la cour des grands. Le combat oppose :

Malick Niang / Sa Thiès (Ecole lutte Double Less)

Sa Thies (photo en haut) de son vrai nom Sakho Saliou né en 1989, pèse 95 kg mesure 1m92, a livré 9 combats 9 victoires ; est frère du nouveau Roi de la lutte sénégalaise, Balla Gaye 2.
Sa Thiès et Balla Gaye sont les enfants de Double Less.

Malick Niang (photo en bas) de l’écurie Yoff mesure 1m90 et pèse plus de 100kg. Il a quitté l'écurie Ndakuru de son protégé Yekini pour gagner sa liberté. Il est originaire de Yoff village, mais est né à Pikine. Il a battu Géant de l'écurie Falaye Baldé, Sakkal de l'écurie Rock Energie, Adama Diouf de l’écurie «Mame Mbidiss», par Ko, en 5 secondes. Il pratique également de la boxe avec un sorcier toubab. Ce combat ressemble à peu de choses près à une reproduction du combat Balla Gaye 2 - Yekini où ce dernier fut détrôné l'an passé. Mais Sa Thies ne l'entend pas de cette oreille. Il poursuit son propre chemin.
Qui gagnera ce combat ? Dieu seul le sait.