07 novembre 2012

A NEW YORK, Léopold Sédar Senghor

  pour un orchestre de jazz : solo de trompette [...] New York ! je dis New York, laisse affluer le sang noir dans ton sangQu'il dérouille tes articulations d'acier, comme une huile de vieQu'il donne à tes ponts la courbe des croupes et la souplesse des lianes.Voici revenir les temps très anciens, l'unité retrouvée la reconciliation du Lion du Taureau et de l'ArbreL'idée liée à l'acte l'oreille au coeur le signe au sens.Voilà tes fleuves bruissants de caïmans musqués et de lamantins aux yeux de mirages. Et nul besoin... [Lire la suite]
Posté par mpungumayala à 07:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]