Biyogo Grégoire. Déconstruire les accords de coopération franco-africains. Volume 1, Par-delà l’unilatéralisme et l’interventionnisme économique, politique et militaire. Paris : l’Harmattan, 2011, 134 p. Les relations entre la France et l’Afrique sont encore régies par des Accords de coopérations qui datent du début des années 1960 et n’ont pas été abrogés ni véritablement révisés, malgré leur caractère suranné et néocolonialiste. Curieusement, ces accords ont fait l’objet de peu de travaux universitaires. Ce livre entend combler ce vide et raconte l’histoire de la coopération franco-africaine à travers l’examen de ces accords dont l’auteur montre comment, sur le plan économique, ils ont organisé l’exploitation des richesses minières et naturelles de l’Afrique au profit exclusif de la France et, sur le plan militaire, imposés le maintien d’une présence constante de la France dont le but inavoué est la protection des potentats favorables à ses intérêts. Loin d’apporter la paix et la prospérité, ces accords, selon Biyogo, auraient encouragé l’instabilité politique en Afrique, sa sujétion, son incapacité à construire un État de droit et son retard économique. Plutôt qu’une rupture, l’auteur en appelle à une « seconde coopération franco-africaine » qui romprait avec le déni par la France et l’Europe de leurs responsabilités dans le sort de l’Afrique et la mise sur pieds d’accords de coopération équilibrés qui tiennent compte des intérêts des anciennes colonies.